Jacques-Olivier Ensfelder développe depuis 3 ans une approche du théâtre pour la ville du Vauclin. Il a débuté son premier atelier dans cette ville avec 6 élèves aujourd’hui elle comporte trois sections enfants ados adultes avec plus de 60 élèves. La volonté politique et culturelle de la municipalité du Vauclin est de rendre accessible la musique danse théâtre à une population qui n’en n’aurais pas les moyens ; aussi les cotisations mensuelles sont relativement basses.

Cette année le travail s’est organisé autour de thèmes contemporains : c’est-à-dire le transhumanisme avec la section enfants la pièce s’appelle « Théo tomate » un enfant qui construit des robots car il n’a pas de copain. Avec la section des adolescents c’est autour d’une pièce qui s’intitule « addict aux clic » sur le rapport à l’émergence du virtuel ordinateur portable smartphone tablette et la place de l’homme dans ce monde virtuel. Et avec la section élèves comédiens adultes C’est du thème de l’artiste kleenex et le regard porté autour des émissions comme « The Voice qui a été abordé.

La démarche artistique d’enseignement théâtrale mise en œuvre par Jacques-Olivier Ensfelder est de ne pas répondre à un cahier des charges déterminé par l’attente des politiques, donc de ne pas livrer du spectacle à proprement parler mais d’être dans un processus créatif avec des protagonistes qui découvre la technique l’esthétique et l’éthique de l’art du théâtre.